AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Je ne te condamne pas non plus

Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Je ne te condamne pas non plus   Ven 11 Mai 2018 - 16:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je ne te condamne pas non plus Emilie Caddy

Jusqu'à présent, très peu parmi nous ont eu quelque idée de la puissance destructrice des paroles ou des pensées qui condamnent autrui. Même parmi les étudiants de la Vérité qui connaissent le pouvoir de toute parole exprimée — pouvoir d'autant plus grand qu'ils en ont conscience — règne une tendance très prononcée à condamner les églises et tous les chrétiens orthodoxes, à critiquer et à dénigrer les étudiants appartenant à des écoles différentes (comme s'il ne pouvait exister qu'une école du Christ) et Même 'à discuter entre eux des erreurs d'individus qui, par des voies différentes des leurs, cherchent avec ardeur à trouver le Christ.
Arrêtons-nous un instant et rendons-nous compte de ce que nous sommes en train de faire. Pourquoi condamnerions-nous les églises ? Jésus n'a-t-Il pas « continué à enseigner dans les synagogues ? » Il ne s'est pas retiré de l'Eglise pour en parler avec mépris. Non, Il y est demeuré, s'efforçant de montrer au peuple ses erreurs, essayant aussi d'amener les gens à une conception plus haute de Dieu considéré dès lors comme leur Père, et les poussant aussi à mener une vie vraiment droite. S'Il rencontrait de l'hypocrisie dans les églises; Il ne se contentait pas de dire : « Je suis plus saint qu'eux tous ! », mais Il demeurait avec Ses frères pour leur enseigner une voie meilleure et qu'ils comprennent que « l'intérieur du plat doit être nettoyé ».
Le serviteur est-il plus grand que son Maître ? Ne devons-nous pas, nous, que le Père a appelés à une si merveilleuse lumière, aider ceux qui de-meurent dans les ténèbres, même dans les églises, plutôt que de prononcer une parole qui les condamne ? Un fils loyal ne juge ni son père ni sa mère parce que, de leur temps et dans leur génération, ils n'ont pu, en raison même des limites inhérentes à cette époque, atteindre le même développement que lui. Nous ne condamnons pas la chandelle ou la diligence, parce que nous être divin¬naissons aujourd'hui l'électricité ou la force de la vapeur. Nous remarquons simplement que les choses nouvelles surgissent des anciennes et que, par conséquent, les anciennes étaient nécessaires aux nouvelles.
Il entre dans les desseins éternels de Dieu, de conduire toute âme vivante vers une connaissance plus haute de la Vérité, vers une évolution plus parfaite de Lui-même en cette âme. Si certains ont été plus rapidement que d'autres amenés à la lumière de la Vérité et à la liberté qui en dépend, doivent-ils se retourner pour déchirer à
belles dents ceux qui avancent plus lentement, mais tout aussi sûrement, vers la lumière par faite ? Non, non ; mais qu'ils louent Dieu pour, Sa révélation merveilleuse dans leur propre âme et qu'ils aident à s'élever ceux qui luttent pour trouver la lumière, plutôt que de les condamner, Ils doivent devenir à la fois ouvriers avec Dieu, exécuteurs de la loi, mais non des juges.
Que l'âme, parvenue à la connaissance de Dieu, ne s'avise plus jamais de dénigrer en paroles ou en pensée, ceux qui lui semblent moins avancés spirituellement, de crainte qu'en agissant de la sorte, elle ne se trouve travailler contre Dieu qui est sagesse infinie autant qu'amour.
Jésus a déclaré aux disciples quand ils furent parvenus à la conscience de leur unité avec le Père en « recevant le Saint-Esprit » : « Les péchés que vous remettrez seront remis, et ceux que vous retiendrez seront retenus ». Oh, quel sens profond ont ces paroles quand on les considère à la lumière nouvelle que Dieu nous a don¬née. Comprenez combien nos paroles, notre pensée même, concernant les péchés ou les erreurs des autres, contribuent à les lier à ces erreurs comme si elles étaient des. réalités.
Des pensées de condamnation, fortes, positives, envoyées vers une personne par une autre, provoquent un choc en celle-ci et lui donnent la sensation physique d'avoir reçu une pierre au creux de l'estomac. Si elle ne s'empresse pas, immédiatement, de chasser cette impression — ce qu'elle peut faire aisément en contemplant la fa¬ce de son Père, et en répétant sans se lasser, jus¬qu'à, ce que cela devienne pour elle une réalité : « Toi, mon Dieu, Tu m'approuves » — cela détruira, pour le moment présent, sa conscience de vie parfaite, elle arrivera à croire à sa faiblesse et à éprouver un découragement complet, plus vite que si cela était provoqué par une autre cause.
Nous lisons que les yeux de notre Dieu sont trop purs pour voir, l'iniquité. Une personne absolument pure ne voit rien de répréhensible. L'amour parfait ne réagit pas devant l'envie, la crainte ou la jalousie d'un autre. Il ne « pense pas le mal ». Jésus a dit : « Le prince du monde vient et ne trouve rien en moi ». c'est-à-dire rien qui réponde à quelque chose en lui-même. Ainsi, à moins qu'il y ait quelque chose en nous qui ré-ponde au péché en autrui, nous ne le verrons pas en lui. « Par tes ,paroles, tu es condamné, et par tes paroles tu es justifié ». A l'instant même où nous commençons à critiquer ou à condamner quelqu'un, nous nous avouons coupables de la faute même que nous blâmons.
Toute condamnation provient de ce que nous tenons compte de la personnalité. La personnalité (latin, persona : masque), est l'apparence extérieure, non l'être réel. Prononcer une parole de condamnation sur autrui, c'est la preuve certaine que l'on demeure attaché encore à sa propre personnalité, que l'on ne s'est pas encore élevé au dessus du plan de ceux dont le pur Nazaréen disait : « Que celui, parmi vous, qui est sans péché lui jette la première pierre ». Nous perdons de vue la personnalité, les divisions et les différences ; nous devenons conscients de notre unité
avec chacun et de notre unité avec Dieu dans la mesure exacte où nous nous retirons de l'extérieur vers le centre de nous-mêmes, en gardant nos pensées fixées sur Celui qui est parfait.
Nous sommes un, toujours et à jamais, que nous en ayons conscience ou non. Quand nous le savons, ne découvrons-nous pas une signification nouvelle dans ces paroles : « Ne jugez point afin que vous ne soyez point jugés ; car vous serez jugés du même jugement dont vous aurez jugé les autres » ?
« Dieu n'a pas envoyé Son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui ». Lorsque Philippe dit à Jésus : « Montre-nous le Père. Jésus répondit : « Celui qui m'a vu a vu le Père ». Donc, si Dieu ne condamne pas, oserons-nous le faire, même dans les plus petites choses ? A chacun de nous, le Maître dit : « Que t'importe, toi suis-moi ».
Ce n'est pas lorsque nous voyons ce qui est imparfait en nous ou en notre frère, mais quand nous « contemplons comme dans un miroir la Gloire du Seigneur, que nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, com-me par l'Esprit du Seigneur ».
« Comment j'ai mis en pratique la vérité »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Dania
modérateur
modérateur
avatar

Féminin
Localisation : à la campagne!
Emploi : retraitée
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Je ne te condamne pas non plus   Ven 11 Mai 2018 - 17:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Merci Mili


La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête  (William Arthur Ward)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Jade2
Admin
Admin
avatar

Féminin
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Je ne te condamne pas non plus   Ven 11 Mai 2018 - 23:57

Très beau rappel en effet, merci Mili




"L'amour est la clef" Invité "

C'est quoi l'amour ? Invité L'amour est l'absence de jugement. 
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: Je ne te condamne pas non plus   Sam 12 Mai 2018 - 16:34



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Julia maria
Jeune étoile
Jeune étoile
avatar

Féminin
Localisation : 43
Date d'inscription : 10/07/2016

MessageSujet: Re: Je ne te condamne pas non plus   Mer 16 Mai 2018 - 8:12

Quel beau passage!merci Mili
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: Je ne te condamne pas non plus   Mer 16 Mai 2018 - 16:10



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
josy
modérateur
modérateur
avatar

Féminin
Localisation : LES LANDES
Emploi : puericultrice
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Je ne te condamne pas non plus   Jeu 31 Mai 2018 - 19:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  MILI


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Maria
Astre
Astre
avatar

Féminin
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Je ne te condamne pas non plus   Ven 1 Juin 2018 - 15:35

Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: Je ne te condamne pas non plus   Ven 1 Juin 2018 - 15:51



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne te condamne pas non plus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne te condamne pas non plus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Messages reçus :: A la une-
Répondre au sujetSauter vers: