AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les plantes pensent

Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Les plantes pensent   Mer 18 Juil 2018 - 16:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Jade2
Admin
Admin
avatar

Féminin
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Mer 18 Juil 2018 - 16:42

Malheureusement nous marchons sur l'herbe, nous cueillons des fleurs, nous gravons nos noms sur les arbres alors... nous leur faisons du mal tout le temps...





"L'amour est la clef" Invité "

C'est quoi l'amour ? Invité L'amour est l'absence de jugement. 
Revenir en haut Aller en bas
josy
modérateur
modérateur
avatar

Féminin
Localisation : LES LANDES
Emploi : puericultrice
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Mer 18 Juil 2018 - 18:34

 Mili

Nous n'avons pas fini d'en apprendre avec les plantes et je trouve cela passionnant ...
 Pour ma part , je parle à mes  plantes comme je parle aux arbres ou à un animal et j'ai le ressenti qu'elles me comprennent ...Je leur dit qu'elles sont belles et que je les aime et j'ai de magnifiques plantes dans ma maison ...
Beaucoup me demandent comment je fais pour avoir de si belles plantes ....??????


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Arc en ciel
Arc en ciel
avatar

Féminin
Localisation : parmi la nature
Date d'inscription : 21/04/2018

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Jeu 19 Juil 2018 - 0:20

Je n'ai aucun doute a ce sujet, de temps à autre, j'aime enlacés les arbres, leur dire "je t'aime, merci "
Revenir en haut Aller en bas
Dania
modérateur
modérateur
avatar

Féminin
Localisation : à la campagne!
Emploi : retraitée
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Jeu 19 Juil 2018 - 8:51



La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête  (William Arthur Ward)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Ven 20 Juil 2018 - 15:23



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
maryca
Astre
Astre
avatar

Féminin
Localisation : Villeurbanne
Emploi : ADV
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Ven 20 Juil 2018 - 15:35


et les pensées pensent-elles plus que les autres ???
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dania
modérateur
modérateur
avatar

Féminin
Localisation : à la campagne!
Emploi : retraitée
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Sam 21 Juil 2018 - 8:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] pour cette belle image. J'aime beaucoup les pensées. Je suis toujours attirée par ces petits visages qui nous observent.


La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête  (William Arthur Ward)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Sam 21 Juil 2018 - 14:29

lol Maryca, j'ignore si elles pensent plus que les autres fleurs par contre je me suis posé la question qui est de savoir le pourquoi de ce nom et voici ce que j'ai trouvé :

Citation :
Histoire et légendes de la Pensée
par Puisatier

La pensée n’a pas toujours eu la forme que nous lui connaissons dans nos jardins. Au départ, la plante était sauvage et assez petite. Il semble que le premier à les cultiver comme plantes d’ornement fut Joachim Camerarius, vers 1579. Toutefois, les pensées unicolores devaient être rares, car un siècle après, Stapel, un Hollandais de ce XVIIème siècle si ardent pour les tulipes, jacinthes, renoncules et autres fleurs d’ornement, déclare qu’il n’avait jamais vu de pensée jaune. En effet, jusque-là la sexualité des plantes demeurait un mystère ; et seule viola tricolor avait produit des variétés. Il fallut attendre Linné et sa démonstration que, parfois, la nature permettait des unions adultérines entre des espèces différentes, pour que la théorie de l’hybridation prenne forme. A partir de ce moment, les Anglais n’eurent cesse de multiplier les couleurs et de perfectionner les formes de la pensée. Car la belle sauvage était une fleur irrégulière et l’homme, épris de symétrie. Voilà pourquoi aujourd’hui, nos pensées sont « à pourtour circulaire, à larges pétales arrondis, sans échancrures ni lobes, se superposant sans laisser des angles vides entre eux, sans ondulations, d’une certaine grandeur […bref] régulière.
Il faut cependant noter que la petite pensée sauvage, aujourd’hui si changée, provenait déjà de métamorphoses comme le racontent les légendes ci-après…

L’histoire de la pensée reste encore méconnue. S’il est certain que les Anciens aient connu la violette, des doutes subsistent quant à sa voisine. Certains ne reconnaissent pas les couleurs de la violette mais de la pensée lorsque, racontant la légende d’Io, Cassianus Bassus [1] écrit « rubescit cnim veluti virgo, purpurasit autem, veluti bucula et albescit » : comme elle, la fleur rougissait, puis s’empourprait et enfin blanchissait.

Io était la fille du dieu-fleuve, Inachos, et prêtresse au temple d’Hera. Lorsque Zeus la vit, il en tomba amoureux et tenta vainement de l’attirer sous l’ombrageuse forêt de Lerne ; mais la donzelle, effrayée, s’enfuit. Le Maître des Dieux enveloppa alors le ciel de sombres nuages, et la nuit s’abattit sur la terre. Io fut désorientée dans sa course, Zeus triompha de sa virginité.
Cependant, Héra abaissa son regard sur la campagne et, surprise de voir le jour changé en nuit par les nuées, reconnut bientôt qu’elles ne montaient point du fleuve ni du sein humide de la forêt. Soupçonnant une nouvelle aventure de son mari, Héra dissipa les nuages, mais Zeus avait entendu la venue de son épouse et déjà Io était métamorphosée en une magnifique génisse blanche. Cela ne suffit pas pour duper Héra qui demanda l’animal en présent ; Zeus ne put refuser sans éveiller les soupçons. C’est ainsi qu’Io fut confiée à la garde d’Argos qui était un parent de la jeune femme. Cent yeux couronnaient sa tête, dont cinquante dormaient tour à tour de sorte qu’il était impossible de tromper sa vigilance. Et la jeune génisse était malheureuse. Elle ne goutait pas l’herbe amère ni l’eau boueuse et son lit n’était que terre dépouillée de gazon. Pour atténuer sa tristesse, Cybèle, déesse de la Terre, fit surgir autour de la génisse un parterre de fleurs odorantes : des pensées, qui devinrent ainsi le symbole du souvenir.
Mais Zeus ne pouvait voir plus longtemps les maux cruelles dont elle souffrait et commanda à son fils, Hermès, d’aller tuer Argos. Il s’y prit de manière subtile, le charmant de sa flûte et l’endormant d’une belle histoire… après quoi, il le décapita. Aujourd’hui, ses cents yeux éclatent comme des pierres précieuses sur la queue étoilée du paon.
Héra était loin d’être apaisée et pour assouvir sa vengeance, elle envoya un taon sur Io. L’insecte s’attacha à ses flancs et rendit si furieuse la génisse qu’elle erra pendant des mois à travers toute la Grèce sans jamais s’arrêter. Elle longea une mer qui portera son nom, la mer Ionienne, puis passa le Bosphore – qui signifie en grec « passage de la Vache ». Elle gravit le mont Caucase où était enchaîné Prométhée puis finit par arriver sur les bords du Nil où elle s’effondra, implorant l’aide de Zeus. Celui-ci jura sur les eaux du Styx à devenir un meilleur époux si Héra consentait à la libérer. Les serments du Styx étant inviolable, Héra consentit à faire taire sa fureur et Io retrouva son apparence originelle. Elle devint même une déesse en Egypte : Isis, et une constellation dans le ciel.

Pensée sauvage

Que le parterre de fleurs offert par Cybèle fut odorant me provient de sources assez hasardeuses. Toutefois, laissons-nous rêver car, selon une légende allemande, la pensée avait une autrefois un parfum merveilleux. Les gens venaient de loin pour la sentir. Mais ce faisant le peuple détruisaient l’herbe autour d’elle et le bétail commençait à mourir de faim. La pensée, prise de pitié, implora l’aide de Dieu afin d’éviter une famine imminente. Dieu emporta alors le parfum de la pensée mais en échange, et pour sa piété, il lui donna une grande beauté.

Cela veut-il dire qu’autrefois la pensée n’était guère jolie ? Était-elle blanche comme le laisse entrevoir Shakespeare dans Le Songe d’une nuit d’été (A Midsummer Night’s Dream), comédie écrite en 1594 ?
« Cette fois-là même, je vis, (mais tu ne pus le voir), je vis voler, entre la froide lune et la terre, Cupidon tout armé : il visa une belle vestale, trônant à l’Occident, et décocha de son arc une flèche d’amour bien acérée, comme s’il eût voulu percer d’un seul coup cent mille cœurs. Mais je pus voir le trait enflammé du jeune Cupidon s’éteindre dans les chastes rayons de la lune humide, et l’impériale prêtresse passa, pure d’amour, dans sa virginale rêverie. Je remarquai pourtant où le trait de Cupidon tomba : il tomba sur une petite fleur d’Occident, autrefois blanche comme le lait, aujourd’hui empourprée par la blessure de l’amour, que les jeunes filles appellent Pensée. Va me chercher cette fleur ; je t’en ai montré une fois la feuille. Son suc, étendu sur des paupières endormies, peut rendre une personne, femme ou homme, amoureuse folle de la première créature vivante qui lui apparaît. Va me chercher cette plante : et sois de retour avant que Léviathan ait pu nager une lieue. »

Voici notre pensée, inodore et empourprée, qui, lorsque le christianisme recouvrera les vieilles mythologies, s’appellera herbe de la Sainte Trinité. En effet, lorsqu’on regarde attentivement une pensée, on remarque en son milieu un triangle formé par les bords repliés des deux pétales latéraux et du pétale inférieur. Dans ce triangle surgit le stigmate qui y semble un œil, et autour de ce triangle se trouve une gloire formée de stries qui simulent autant de rayons. Or, dans les symboles chrétiens, un triangle d’où sortent des rayons lumineux et qui contient un œil ouvert est l’image du Dieu créateur, formé de trois personnes, qui veille à tout l’univers.
Fleur de la Sainte Trinité, d’accord. Mais pourquoi l’avoir appelée pensée ? On l’ignore un peu. Certains voient en sa fleur, un visage humain qui hoche la tête sous le vent d’aout comme prise dans une profonde pensée. Et une fois la symbolique de la pensée apposée à la fleur, celle-ci est alors quelque peu dotée d’une ombre douce, pas nécessairement de chagrin, mais solennelle et calme, voire grave, comme toute pensée devrait être.
Le langage des fleurs l’a mariée au souvenir, à la nostalgie. Elle fut longtemps associée à la Saint-Valentin – les anglais la surnomment parfois Jump Up and Kiss Me – et échangée entre les amoureux. Mais ne la cueillez pas tant que la rosée la recouvre, car cela causerait la mort d’une personne aimée et autant de larmes qu’il y avait de rosée, jusqu’à la prochaine pleine lune.

Enfin, tant qu’à cueillir la pensée, il est intéressant de noter que c’est également une plante médicinale. La pensée sauvage fut utilisée pour soigner les maladies de peau comme les croûtes de lait, l’eczéma, mais aussi, du fait de son mucilage, pour aider les voies respiratoires.

[1] Cassianus Bassus, agronome et écrivain grec du 3° ou 4° siècle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
phalene7
Admin
Admin
avatar

Féminin
Localisation : dans l'univers
Date d'inscription : 21/01/2011

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Sam 21 Juil 2018 - 19:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
l'amour rend libre ceux qu'on aime .......(E. CADDY)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Dania
modérateur
modérateur
avatar

Féminin
Localisation : à la campagne!
Emploi : retraitée
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Sam 21 Juil 2018 - 21:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Merci Mili pour ce supplément d'information; c'est très intéressant.


La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête  (William Arthur Ward)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
maryca
Astre
Astre
avatar

Féminin
Localisation : Villeurbanne
Emploi : ADV
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Dim 22 Juil 2018 - 21:31

Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: Les plantes pensent   Lun 23 Juil 2018 - 15:27



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les plantes pensent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les plantes pensent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Messages reçus :: A la une-
Répondre au sujetSauter vers: