AccueilPortailS'enregistrerConnexionCe jour là  Mesjou11Ce jour là  Lejars10

Répondre au sujetPartagez
 

 Ce jour là

Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

Ce jour là  Empty
MessageSujet: Ce jour là    Ce jour là  Icon_minitime1Mer 3 Avr 2019 - 16:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce jour là
Georges Barbarin « Faites des miracles ou comment obtenir »

Que se passa-t-il donc certain jour de mai 1959 alors qu'en un appartement de Beausoleil je lisais, toutes fenêtres ouvertes, et durant que le printemps fusait de toutes parts?

Ceci: il était dix heures du matin et, bien qu'absorbé par ma lecture, je percevais inconsciemment divers bruits de moteurs du voisinage sans que cela excédât la moyenne des autres jours. Nous étions un dimanche, jour où les emmurés de la semaine pensent aux félicités de la route et du grand air. Depuis un instant un de ces bruits, familier aux oreilles des automobilistes, se faisait entendre et me tira de la demi-torpeur où j'étais. Mon attention alertée se fixa sur le son d'un démarreur qu'un conducteur voisin actionnait avec persévérance: «Trrrrrrr ... Trrrrrrr ... » d'ailleurs sans le moindre résultat. Conducteur moi-même, je sais quel sentiment d'impuissance et d'énervement procure le fait d'un moteur qui refuse de démarrer en dépit de sollicitations réitérées. Au temps de mes débuts dans la conduite je me souviens d'exténuantes séances, au démarreur et à la manivelle, dues à ma vieille B 14 Dans le cas présent je réalisai que le chauffeur inconnu, opérant quelque part dans la rue, demandait à son démarreur depuis dix bonnes minutes un effort destiné à mettre la batterie à plat. Mais il s'entêtait visiblement (et, pour moi, auditivement) si bien qu'après un certain temps je perdis patience et, pour en finir avec ce bruit horripilant (par jeu sans doute) je formulai en pensée, puis à demi-voix, l'injonction catégorique suivante: - La prochaine fois que ce « type, actionne son démarreur le moteur part aussitôt! Cela fut fait et dit sèchement, à la manière d'un coup de couperet qui sectionne et tranche. Là-dessus, l'automobiliste, momentanément découragé, laissa un instant tranquille son démarreur. Au bout d'une demi-minute il entreprit de l'actionner de nouveau et le moteur partit tout de suite. Je ne pus retenir un sourire. Déjà, le pied sur l'accélérateur, mon homme emballait ses dix-chevaux. - Curieux tout de même, cette coïncidence, fis-je à part moi. Et, sans plus, je me remis à ma lecture. Une demi-heure plus tard, j'en fus tiré par un autre bruit de moteur. Il semblait 'venir d'une moto ou d'une Vespa à l'arrêt et l'on sait combien ces engins à deux roues sont générateurs de décibels en surnombre. Comme la pétarade se prolongeait sous ma fenêtre j'allai jeter un coup d'œil au balcon. Sur le trotloir un jeune homme était à califourchon sur le siège principal d'un side-car tout secoué d'impatience et de colère. Il levait la tête vers les étages d'une maison voisine où sa passagère s'attardait vraisemblablement à mettre du rouge à lèvres ou à rectifier ses sourcils. Je me souvins de l'histoire du démarreur el, comme le side-car en venait à d'insupportables éructations, je regagnai ma table de travail en pensant à haute voix: - Que ce bruit de moteur cesse! Instantanément, dans la rue, le moteur s'arrêta.
J'eus un sourire encore plus large que la première fois et me dis: - Une coïncidence passe encore! Mais deux de suite, c'est beaucoup. Je crus avoir trouvé le moyen d'agir sur les impondérables et m'en félicitai intérieurement. Mais de nature méfiant, par éducation aussi et par principe, je décidai d'effectuer une troisième expérience de contrôle, après quoi je pourrais me faire une opinion. Je cherchai donc autour de moi prétexte à ma vocation incantatoire et mon attention fut attirée par la radio qu'une jeune femme faisait hurler, toutes fenêtres ouvertes, à l'étage du dessus. Il y avait justement bien des jours que ces émissions inconsidérées m'étaient odieuses, la mélomane en question faisant donner l'entière puissance de son diffuseur de manière à percevoir paroles et musique de toutes les pièces de son appartement. Je dis donc à baute voix: - Que cette radio ne se fasse pl us entendre! Affirmation qui ne lésait pas le libre-arbitre de la personne visée puisqu'il m'aurait suffi d'être imperméable à l'audition. L'adjuration n'étant suivie d'aucun effet je la réitérai sans plus de succès et je dus convenir ou bien que le hasard seul avait présidé aux deux manifestations précédentes, ou bien que mon injonction n'avait pas été faite en la forme idoine ni avec l'intonation juste, comme disaient les prêtres égyptiens. Je dois reconnaître qu'entre les deux injonctions du début et la troisième existait une différence. Les premières avaient été inopinées et instinctives alors que la dernière avait quelque chose de voulu et de prémédité. Celle-ci ",'ait-elle moins de force et d'efficacité que celles-là? Je me le demande encore. Cependant les trois expériences de cette matinée ouvraient le champ à mainte spéculation. Une fois de plus j'étais confronté avec le mécanisme secret des événements el des choses. Lequel, comme tout mécanisme qui se respecte, comporte un certain nombre de boulons, de rouages el de leviers. Dans notre ignorance quasi-totale de ce moteur invisible il nous arrive d'y porter la main au hasard et d'une façon empirique. Parfois nous touchons la bonne manette mais aussi parfois la mauvaise et tout va bien ou tout va mal. Combien captivante serait la manœuvre des impondérables de la Vie si nous étions capables de voir à l'œil nu tous les détails de l'organisme qui' les meut! N'a-t-on pas néanmoins le sentiment que certains hommes manient instinctivement mieux que d'autres les leviers secrets de l'existence et que d'autres, non moins instinctivement, embrouillent les vitesses, font grincer les rouages et n'appuient jamais là où il faut?

Georges Barbarin « Faites des miracles ou comment obtenir »



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Dania
modérateur
modérateur
Dania

Féminin
Localisation : à la campagne!
Emploi : retraitée
Date d'inscription : 04/02/2014

Ce jour là  Empty
MessageSujet: Re: Ce jour là    Ce jour là  Icon_minitime1Mer 3 Avr 2019 - 19:54

Ce jour là  3269208446 Merci Mili c'est vrai, parfois nous touchons la bonne manette mais parfois la mauvaise et les résultats ne sont pas les mêmes.
En tous cas l'endroit où vivait monsieur Georges Barbarin était bien bruyant..


La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête  (William Arthur Ward)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

Ce jour là  Empty
MessageSujet: Re: Ce jour là    Ce jour là  Icon_minitime1Ven 5 Avr 2019 - 16:05

Citation :
En tous cas l'endroit où vivait monsieur Georges Barbarin était bien bruyant.
lol, il n'était pas à la campagne

Ce jour là  1928860575


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ce jour là  Empty
MessageSujet: Re: Ce jour là    Ce jour là  Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce jour là
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Messages reçus :: A la une-
Répondre au sujetSauter vers: