AccueilPortailS'enregistrerConnexionLa méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Mesjou11La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Lejars10

Répondre au sujetPartagez
 

 La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Empty
MessageSujet: La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)   La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Icon_minitime1Ven 12 Juil 2019 - 14:41

Ce qui suis est une traduction faite par un ami, d'un écrit de Joël Goldsmith ; ce texte est long cependant je conseille de lire attentivement ; vous pouvez faire cette lecture en plusieurs fois, l'important est de vous en imprégner.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)

La méditation contemplative est l’étape préparatoire avant la méditation pure sans mots ni pensées, et son but majeur est de maintenir l’esprit centré sur Dieu – Le reconnaître dans toutes nos voies – de sorte que dans le calme et dans la confiance, nous puissions « être tranquille, et savoir que Je suis Dieu. » (Psaume 46:10)
Nous savons que « l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu car elles sont folies pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est uniquement de manière spirituelle qu’on les discerne. » (1 Corinthiens 2:14) C’est donc uniquement dans la méditation contemplative, en étant conscient de la vérité biblique, que nous pouvons nous préparer à atteindre notre état de filiation divine ou l’esprit de Bouddha. On nous promet : « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voulez, et cela sera fait pour vous. » (Jean 15:7) En d’autre termes, si vous demeurez dans la Parole et si vous laissez la Parole demeurer en vous, vous porterez des fruits en abondance.
Donc, en contemplant la vérité, nous recevons le cadeau du discernement, grâce auquel nous parvenons à cette vérité que ne peut connaître « l’homme, naturel. » C’est ce qui est affirmé dans la Bhagavad-Gita. « Vois-moi ! Tu ne le peux ! Pas avec des yeux humains, Arjuna ! C’est pourquoi je te donne un sens divin. Aie d’autres yeux, un nouvel éclairage ! Et regarde ! Ceci est Ma gloire dévoilée à la vision mortelle ! » (Le Chant Céleste)

Pour méditer correctement – pour développer l’aptitude à pratiquer la méditation – il est nécessaire de comprendre certains principes de vie spirituels. A moins qu’une méditation n’ait en elle la réalisation consciente d’un principe spirituel, elle ne sera pas profitable. En fait, elle peut simplement conduire à une tranquillité mentale, dans laquelle ne se trouve aucun profit spirituel, c’est à dire des « signes qui s’ensuivent. » Dès lors, vous devez non seulement savoir pourquoi vous méditez, mais vous devez aussi connaître les principes spécifiques à prendre dans votre méditation.
Prenons le principe de vie majeur sur lequel on peut faire l’expérience d’une vie harmonieuse : Je suis Je. Déclarez ceci à vous-même, parce que c’est incontestable. Vous n’êtes pas quelqu’un d’autre : vous êtes vous-même ! « Je suis Je. » Dans la grande leçon sur l’approvisionnement enseignée au chapitre 17 de 1 Rois, quand Élie demande à la pauvre veuve de lui donner un bout de pain, elle accède à sa demande, bien qu’elle ne possède qu’une poignée de farine et un peu d’huile dans une cruche, « et elle, et lui, dans la maison de la veuve, mangèrent pendant de nombreux jours. » Il ne s’est pas informé auprès d’elle de ce qu’elle avait ou ce dont elle avait besoin. Son attitude globale a été : « Qu’as-tu déjà dans ta maison ? »

Voyons comment ceci peut être appliqué de manière pratique. Quand plusieurs d’entre nous sont réunis dans une prise de conscience spirituelle, il est facile de ressentir que la paix règne entre nous. Il y a de la tranquillité et de la confiance, et certainement une absence de haine, de sectarisme, de parti-pris ou de jalousie. A présent, posons-nous cette question : « Comment cette paix est-elle arrivée ici et comment la bigoterie, la haine et le sectarisme ont-ils été éliminés ? » La réponse est évidente. Nous avons amené dans cette atmosphère la paix qui règne ici. Peu importent la confiance et le calme présents – peu importe l’amour qui est avec nous – nous les avons amenés. Peu importe l’absence de haine, de jalousie ou de discorde ici, nous ne les avons pas amenés en notre présence.

Qu’avez-vous dans votre maison ? Qu’avez-vous dans votre conscience ? Vous avez l’amour, vous avez la vie, vous avez l’esprit de coopération, et vous avez la paix. Qu’avez-vous apporté dans ce temple ? Ce temple est le temple de Dieu, mais qu’est-ce qui l’a rendu tel ? Votre être, ici, dans une atmosphère d’amour et de mutualité. Alors, ce n’est pas cette pièce qui est le temple de Dieu : c’est vous qui êtes le temple de Dieu ! « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu ? » (1 Cor. 3:16) Vous êtes le temple de Dieu pour autant que vous ayez laissé les limitations humaines de colère, de peur et de jalousie à l’extérieur, pour autant que apportiez dans votre conscience l’amour et la paix que nous ressentons ici. Parce que nous le ressentons vraiment, et parce que nous avons connaissance de la paix qui est parmi nous, nous savons indubitablement que vous l’avez amenée. En d’autres mots, le niveau de paix, d’amour et de joie que nous ressentons – le niveau de conscience curatrice qui est avec nous – est le niveau que vous avez amené ici dans votre conscience.

Il ne peut exister un niveau plus élevé de conscience curatrice que celle que vous avez amené avec vous, il ne peut exister un niveau plus élevé de santé que celui que vous avez amené avec vous, il ne peut exister un niveau plus élevé d’approvisionnement que celui que vous avez amené avec vous, et la quantité que vous avez amené avec vous dépend de la quantité de vérité que vous connaissez dans votre conscience, de ce qui constitue votre conscience, et de qui vous êtes et quelle est votre véritable identité.

Le Maître, Jésus le Christ, a demandé : « Qui les hommes disent-ils que je suis ? » (Matthieu 16:13,15,16) Si les hommes sont simplement des êtres humains sans aucun discernement spirituel, ils répondront qu’il est un prophète hébreux, ou un prophète hébreux ressuscité, ou encore quelqu’un revenu du passé humain. Mais « Qui dis-tu que je suis ? » Et Pierre a répondu : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » (Matthieu 23:9) Quand Pierre a répondu au Maître, il révélait votre véritable identité et la mienne, et quand le Christ Jésus a dit : « N’appelez aucun homme sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux, » (Matthieu 23:9) il faisait allusion à votre conscience et à ma conscience. En fait, son ministère entier était une révélation de la filiation spirituelle de l’homme. C’est pour cette raison que vous pouvez apporter une paix infinie, une harmonie infinie, une conscience de guérison infinie et un approvisionnement infini dans un groupe de personnes ; mais vous ne pouvez accomplir cela que d’une seule manière, en sachant que : « Moi et mon Père sommes un, » (Jean 10:30) et « Fils, tu es toujours avec moi, et tout ce que j’ai est à toi. » (Luc 15:31)

Pensez à ce qui pourrait arriver si vous vous isoliez dix minutes chaque matin afin de vous mettre à l’écart du monde extérieur dans le but de contempler Dieu et les choses de Dieu. Pensez à ce qui pourrait arriver si vous vous isoliez dix minutes pour la réalisation spirituelle ! Seuls ceux qui ont été touchés jusqu’à un certain point par l’Esprit de Dieu pourraient avoir la capacité de s’asseoir pendant dix minutes en méditation contemplative. Pensez-y !

« Moi et mon Père sommes un. » Le Père m’a dit : « Fils, tu es toujours avec moi, et tout ce que j’ai est à toi. » Dès lors, j’ai tout ce que Dieu a, tout ce que Dieu a est à moi. « La terre est au Seigneur, et tout ce qu’elle contient. » (Psaume 24:1) De moi-même je ne suis rien, mais dans cette unicité avec mon Père, tout ce que le Père a est à moi. « Ma paix je vous la donne. » (Jean 14:27) Il n’y a aucune limite à la quantité de paix que j’ai, parce que la paix du Christ m’a été donnée, la Ma paix. La paix du Christ m’a été donnée.

Par conséquent, quand on pose la question : « Qu’avez-vous dans votre maison ? » vous pouvez répondre : « J’ai la pleine mesure de la paix du Christ. J’ai tout ce que le Père a, parce que le Père m’a donné Sa totalité. Dieu a même insufflé Sa vie en moi, et c’est ainsi que j’ai, en ma conscience, la vie éternelle. Le Christ est venu afin que je puisse avoir la vie, et que je puisse l’avoir en abondance. C’est pour cette raison que j’ai dans ma maison – dans ma conscience – la vie abondante, la vie infinie, la vie éternelle, parce que ce Christ a dit : ‘Je suis vie éternelle.’ Dès lors, la vie éternelle que j’ai dans ma conscience est le don de Dieu. J’ai une infinité d’approvisionnement parce que le Christ révèle : ‘Votre Père Céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses,’ (Matthieu 6:32) et ‘c’est le bon plaisir de votre Père de vous donner le royaume.’ (Luc 12:32) J’ai donc le royaume de Dieu au-dedans de moi, et c’est le royaume de tout ce dont j’aurai jamais besoin. J’ai dans ma conscience la vie éternelle, l’approvisionnement infini, la paix divine. La paix qui dépasse la compréhension que j’en ai. »

Quand vous contemplez ces principes pendant cinq ou dix minutes chaque jour, vous amenez dans votre monde la prise de conscience de la présence de tout ce que Dieu est et de tout ce que Dieu a, en tant qu’un don qui vous a été accordé par la grâce de Dieu.

Le fait que vous ayez contemplé ces vérités est la raison pour laquelle la paix règne parmi nous. Vous avez apporté « la paix de Dieu qui dépasse toute compréhension. » (Phil. 4:7) S’il y a de l’amour ici avec nous, vous avez amené l’amour qui est sans limite. S’il y a de l’approvisionnement, vous avez amené l’entrepôt de Dieu. Tout ce que le Père a est à vous, et vous l’avez amené ici. Rappelez-vous ceci : ce que vous avez amené ici pour faire de cette pièce un temple de Dieu, vous l’emmenez aussi à votre travail ou dans votre foyer grâce à votre contemplation matinale de cette vérité. C’est ainsi que vous pouvez faire de votre foyer un temple de Dieu. Vous ne recherchez pas l’amour dans votre foyer, parce qu’on le trouve uniquement là où vous l’exprimez. En d’autres mots, si votre famille doit trouver l’amour, elle le trouvera parce que vous, qui êtes en harmonie avec Dieu, vous l’y apportez. Vous, qui avez été mené à un enseignement spirituel, vous avez reçu la grâce de connaître cette vérité, alors que les membres de votre famille et vos collègue de travail, qui représentent « l’homme naturel qui ne reçoit pas les choses de Dieu », ne peuvent amener la paix et l’harmonie parmi leurs relations.

Ceux qui sont habités par l’Esprit de Dieu sont les seuls enfants de Dieu. Ceux qui sont habités par l’Esprit de Dieu sont les seuls à recevoir la « paix qui dépasse la compréhension. » Dès lors, souvenez-vous : ce qui vous découvrez ici en ce moment, vous l’avez apporté. De la même manière, ce que vous trouvez dans votre foyer, dans votre travail, dans le monde, est ce que vous avez amené dans votre foyer, dans votre travail, ou dans le monde.
Qu’avez-vous dans votre conscience ? C’est le mot de passe pour la méditation : « Qu’ai-je dans ma conscience ? »

De moi-même je n’ai rien, mais par la grâce de Dieu « toutes les choses que Dieu a sont à moi (Jean 16:15) … la terre est au Seigneur, et tout ce qu’elle contient. » (Psaume 24:1) Dès lors, j’ai reçu Ma paix, la paix du Christ. J’ai reçu toutes ces choses ajoutées parce que mon Père céleste sait que j’en ai besoin et que c’est Son bon plaisir de me combler. Je suis rempli à ras-bord de la grâce de Dieu et, par la grâce de Dieu, tout ce que le Père a est à moi.
Si vous Me le demandez, je vous donnerai du pain ; si vous le mangez, vous n’aurez plus jamais faim. Je puis vous donner des eaux vives ; en les buvant, vous n’aurez plus jamais soif.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Empty
MessageSujet: Re: La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)   La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Icon_minitime1Ven 12 Juil 2019 - 14:41

C’est ce que vous dites dans votre demeure, à votre travail, dans le monde – mais vous le dites seulement en silence et secrètement. Vous ne le dites jamais ouvertement, parce que le Maître a recommandé que vous fassiez votre prière en secret, là où aucune personne ne peut vous entendre et vous voir. Si vous faites votre prière dans le sanctuaire intérieur de votre conscience, ce que le Père voit et entend est crié sur tous les toits. « Ton Père qui voit dans le secret te récompensera ouvertement. » (Matthieu 6:4) Silencieusement et de manière sacrée, posez-vous la question : « Qu’ai-je dans la maison ? »

J’ai la grâce de Dieu. Tout ce que le Père a est à moi. J’ai reçu la tranquillité et la confiance et la paix. J’ai reçu Ma paix. Le Père a insufflé Sa vie en moi, et c’est pour cette raison que j’ai la vie de Dieu, qui est éternelle et immortelle.
J’ai cet entendement en moi qui était aussi dans le Christ Jésus, et de ce fait je n’ai pas de désirs humains et je ne demande rien à aucun homme. « Moi et mon Père sommes un, » et je reçois tout ce qui m’est nécessaire parce que mon Père connaît mes besoins, et c’est Son bon plaisir de me donner le royaume. Parce que je possède déjà tout, je prie uniquement pour avoir l’occasion de partager ce que le Père m’a donné.


Notez ce qui se passe dans votre maison, à votre travail, et dans le monde pendant que, dans le silence, de manière sacrée et dans le secret, vous vous rappelez :

Merci Dieu de ce que je ne demande rien à aucun homme, sinon que nous nous aimions les-uns les-autres. Je demande seulement le privilège de partager la totalité de Dieu qui m’appartient déjà. Pourquoi compterais-je sur « l’homme dont le souffle est dans ses narines » (Isaïe 2:22) quand, par droit de filiation divine, je suis héritier de toutes les richesses célestes !

Vous voyez pourquoi il y a une atmosphère de paix parmi nous ? Nous sommes ici dans le but de demeurer dans la présence de Dieu et de cohabiter avec l’Esprit de Dieu qui est au-dedans de vous et au-dedans de moi. Nous sommes ensemble pour partager la grâce spirituelle de Dieu, la présence spirituelle de Dieu et l’amour spirituel de Dieu. Voilà pourquoi la paix est avec nous ; il ne peut exister une telle paix là où des gens viennent pour obtenir quelque chose. Quand vous vous asseyez pour méditer, tournez-vous doucement au-dedans et réalisez :

Comme la branche ne fait qu’un avec l’arbre, comme la vague ne fait qu’un avec l’océan, de la même manière, je ne fais qu’un avec Dieu. La totalité de l’Infinité Se déverse en expression en tant que mon être individuel, en tant que ma conscience individuelle, en tant que ma vie individuelle. Ayant reçu la totalité de Dieu, je veux seulement la partager.

Quand vous reprenez votre activité extérieure, souvenez-vous de faire une méditation de dix secondes aussi souvent que possible, dans laquelle vous-vous remémorez :

La grâce de Dieu est sur moi. J’ai une viande spirituelle et du pain spirituel à partager avec tous ceux qui sont ici ; et ceux qui accepteront n’auront plus jamais faim. Je peux donner au monde de l’eau spirituelle ; et ceux qui acceptent cette eau vivante n’auront plus jamais soif. « Moi et mon Père sommes un, » et le Père déverse Sa totalité à travers moi, vers vous, et vers ce monde.

Une méditation contemplative a en elle quelque chose de la nature de l’aller et retour. Vous êtes virtuellement occupé à dire au Père :

Merci, Père, que Ta grâce soit sur moi. Merci, Père, de m’avoir donné Ta paix. Si je possède un certain espoir, une certaine foi et une certaine confiance, Tu me les a donnés. De moi-même, je ne suis rien, alors quelle que soit la mesure de paix, d’espoir, de foi et de confiance que j’ai, c’est le cadeau du Père au-dedans de moi. Merci, Père, pour Ta grâce, Ta paix, Ton abondance.

Alors, vous faites une pause, comme si la petite voix tranquille était sur le point de vous parler. C’est une attitude de « Parle, Seigneur, car ton serviteur écoute. » (1 Samuel 3:9) Si vous persistez dans cette manière de vivre, finalement vous découvrirez que le Père vous parlera, habituellement de cette manière :

Fils, J’étais avec toi depuis avant qu’Abraham fût. Ne sais-tu pas que « Je suis avec toi toujours, même jusqu’à la fin du monde » ? (Matthieu 28:20) Ne sais-tu pas que « Je ne te quitterai ni ne t’abandonnerai jamais » ? (Hébreux 13:5) Si vous montez aux cieux, Je serai là avec vous. Changez de cap et reconnaissez-Moi, même en enfer. Si vous traversez la vallée de l’ombre de la mort, je ne vous abandonnerai pas.
Tournez-vous au-dedans et cherchez-Moi. Reconnaissez-Moi au milieu de vous, et je changerai la mort en vie, la vieillesse en jeunesse et la pénurie en abondance. Demeurez uniquement dans cette Parole et laissez-Moi consciemment demeurer en vous. Où croyez-vous pouvoir fuir en-dehors de Mon Esprit ?


Ouvrez votre conscience et ressentez la paix qui dépasse la compréhension là où vous êtes.

Ma paix, Je te la donne – Ma paix. Mon royaume, le royaume de l’Universalité, est établi au-dedans de vous. Demeurez dans cette vérité et laissez cette vérité demeurer en vous. Consciemment, rappelez-vous que le Fils de Dieu vous habite et qu’Il est plus proche de vous que le souffle et plus près que les mains et les pieds. « Je peux faire toutes choses par le Christ qui me fortifie. (Philippiens 4:13) … Je vis, pourtant ce n’est pas moi, Christ vit en moi. » (Galates 2:20) Laissez-Moi, qui suis le fils de Dieu qui vous habite, demeurer en vous.

Si vous avez été conduit à une manière de vivre spirituelle, il ne vous sera pas possible d’oublier votre méditation de dix secondes et votre méditation contemplative de dix minutes. Si l’Esprit de Dieu demeure en vous, vous serez incapable de traverser les heures de la journée et de la nuit sans vous rappeler consciemment de la présence de Dieu, de la même manière que vous seriez incapable de faire sans nourriture. Comme la nourriture est nécessaire à l’« homme naturel, » la réalisation consciente de la présence de Dieu est vitale pour l’homme spirituel. Une nourriture spirituelle est essentielle pour le fils de Dieu.

Dans le silence et secrètement, faites cette reconnaissance envers les membres de votre famille, envers vos relations de travail, et envers vos semblables : « Je puis vous donner des eaux vives. » Constatez dans quelle mesure cette pratique modifie l’orientation de votre pensée, depuis celle de l’« homme de la terre », qui est toujours occupé à chercher d’obtenir quelque chose, jusqu’à être le fils spirituel de Dieu qui est motivé par le désir de donner et de partager. « Faites appel à moi, et je puis vous donner la paix qui dépasse la compréhension. Je peux partager avec vous la paix du Christ intérieur que le Père m’a donné. »

Constatez combien ceci inverse l’orientation de votre vie. Alors que l’homme naturel ne reçoit pas les choses de Dieu parce qu’il est trop occupé à rechercher les babioles de « ce monde, » l’homme spirituel non seulement reçoit continuellement, mais il partage. Il est capable de discerner que ces trésors spirituels ne peuvent être thésaurisés : ils doivent toujours être manifestés et autorisés à s’écouler du dedans vers l’extérieur. C’est de cette manière que vous les amenez secrètement et de manière sacrée dans votre foyer et à votre travail, et qu’ensuite vous faites le pas suivant et les laissez s’écouler vers votre ennemi.

« Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » (Luc 23:34) Si vous Me le demandez, je vous donnerai des eaux vives, et vous n’aurez plus jamais soif. Je vous donnerai de la nourriture, et vous n’aurez plus jamais faim. Je suis venu afin que vous puissiez avoir la vie, et que vous l’ayez de manière plus abondante.

Quand vous pratiquez la méditation contemplative, pensez à ce qui se déverse à travers vous vers le monde afin d’aider à établir la paix sur la terre. Il n’y a jamais eu de paix sur la terre, parce qu’il y a tellement d’individus qui l’ont recherchée, et qu’il en a si peu qui ont tenté de l’amener, de l’exprimer et de la partager. Pour qu’il y ait la paix sur la terre, le Maître à clairement révélé que vous et moi devions l’y amener – et ce Moi est le Moi de vous, le divin Fils de vous. Si la paix doit régner dans le monde, vous devez l’y amener – exactement comme vous l’avez amenée ici, et comme vous apprenez à l’amener dans votre foyer et dans votre activité professionnelle. Il n’y a pas de paix ici jusqu’à ce que vous l’y ameniez. Qu’avez-vous dans votre conscience ?

J’ai la paix qui dépasse la compréhension, et je puis l’amener partout où je veux, partout où je suis, parce qu’en la présence de Dieu, il y a l’accomplissement. Le lieu où je me tiens est terre sainte parce que le Christ demeure en moi. Le Christ qui m’habite est accomplissement, et là où est le Christ, il y a la paix. Dès lors, j’amène la paix à mon corps, j’amène la paix et la tranquillité à mon esprit, et je vous amène la paix, la tranquillité, l’amour et l’abondance, où que « vous » puissiez être. Je vous apporte la grâce de Dieu. Allez et faites de même !




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Dania
modérateur
modérateur
Dania

Féminin
Localisation : à la campagne!
Emploi : retraitée
Date d'inscription : 04/02/2014

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Empty
MessageSujet: Re: La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)   La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Icon_minitime1Sam 13 Juil 2019 - 17:34

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) 004 Merci Mili. Très intéressant!
En plusieurs fois on s'imprègne mieux des grands textes.


La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête  (William Arthur Ward)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Empty
MessageSujet: Re: La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)   La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Icon_minitime1Lun 15 Juil 2019 - 16:15

Tout à fait Dania, les articles ou les livres de spiritualité sont à lire lentement et plusieurs fois.

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) 1928860575


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
josy
modérateur
modérateur
josy

Féminin
Localisation : LES LANDES
Emploi : puericultrice
Date d'inscription : 05/04/2009

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Empty
MessageSujet: Re: La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)   La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Icon_minitime1Lun 15 Juil 2019 - 17:39

Même chose pour moi La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) 004


Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges.
Gibran Khalil
Artiste, écrivain, Peintre, Poète (1883 - 1931)[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Maria
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Maria

Féminin
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 20/02/2012

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Empty
MessageSujet: Re: La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)   La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Icon_minitime1Lun 15 Juil 2019 - 18:31

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) 4019015667
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Empty
MessageSujet: Re: La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)   La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Icon_minitime1Mar 16 Juil 2019 - 15:51

La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) 652659388


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Empty
MessageSujet: Re: La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)   La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith) Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
La méditation contemplative avec les écritures (Joël Goldsmith)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Messages reçus :: A la une-
Répondre au sujetSauter vers: