AccueilPortailS'enregistrerConnexionLa petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Jour_m10La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Jar_me10

Répondre au sujetPartagez
 

 La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Lun 30 Sep 2019 - 16:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)

En ce qui me concerne, le premier aperçu de cette présence
intérieure s’est produit alors que j’étais en première année à l’université de Londres. Je prenais le métro deux fois par semaine pour me rendre à la bibliothèque de l’université, en général vers neuf heures du matin et à la fin de l’heure de pointe.

Une fois,une femme dans la jeune trentaine était assise en face de moi. Je l’avais déjà vue à quelques reprises dans le métro. On ne pouvait pas ne pas la remarquer. Même si le wagon était bondé, les deux sièges à côté d’elle étaient toujours libres du fait qu’elle avait vraiment l’air folle. Elle semblait prise par une tension extrême et se parlait sans cesse tout haut avec colère.

Elle était si absorbée par ses pensées qu’elle était apparemment totalement inconsciente des autres ou du lieu. Sa tête était inclinée vers le bas et la gauche, comme si elle s’adressait à quelqu’un assis dans le siège vide à côté d’elle.

Bien que je ne me souvienne pas du contenu précis de son
discours, son monologue ressemblait à quelque chose du genre
« Et alors, elle m’a dit… alors, je lui ai dit que tu étais un menteur, comment oses-tu m’accuser de… alors que c’est toi qui as toujours profité de moi… je t’ai fait confiance et tu as trahi ma confiance… » Dans sa voix en colère, on reconnaissait le ton de quelqu’un envers qui on a été injuste et qui a besoin de défendre sa position pour ne pas être annihilé.

Quand le métro s’approcha de la station Tottenham Court
Road, elle se leva et se dirigea vers la porte tout en continuant de parler. Comme c’était là où je descendais aussi, je me retrouvai derrière elle. Rendue dans la rue, elle se mit à marcher vers Bedford Square, toujours absorbée par son dialogue imaginaire, accusant avec colère et se défendant avec force.

Ma curiosité étant piquée, je la suivis aussi longtemps qu’elle se dirigeait dans la même direction que moi. Même si elle était totalement prise par son dialogue imaginaire, elle semblait savoir où elle allait.

Soudain, l’imposante structure de Senate House s’imposa devant nous. Ce bâtiment à étages multiples des années 1930 abritait l’administration générale et la bibliothèque de l’université. J’eus un grand choc. Nous rendions-nous tous deux au même endroit ?

Oui, c’était bien là où elle allait ! Était-elle un professeur, une étudiante, une employée, une bibliothécaire ? Peut-être était-elle le sujet de recherche d’un psychologue ? Je n’en sus jamais rien. Comme je la suivais à une distance de vingt pas, elle s’engouffra dans un ascenseur au moment où j’entrais dans le bâtiment. Ironiquement, ce bâtiment fut le quartier général de la « Mind Police » dans la version filmée du roman de Georges Owell, 1984.

Je restai abasourdi par ce dont je venais d’être témoin. Étudiant adulte de première année parce que j’avais 25 ans, je me considérais comme un intellectuel et j’étais convaincu que toutes les réponses aux dilemmes de l’existence humaine pouvaient être trouvées par l’intellect, c’est-à-dire par la pensée.

Je ne réalisais pas encore que la pensée sans la conscience est le principal dilemme de l’existence humaine. Je considérais les professeurs comme des sages détenant toutes les réponses et l’université, comme le temple de la connaissance. Comment une femme aussi folle pouvait-elle faire partie d’une université comme celle-là ?

Je pensais toujours à cette femme en me rendant à la toilette
des hommes avant d’aller à la bibliothèque. Pendant que je me lavais les mains, je me dis la chose suivante : « J’espère que je ne finirai pas comme elle. »

L’homme se trouvant à côté de moi regarda brièvement dans ma direction, ce qui me fit soudainement réaliser dans un choc que j’avais non seulement pensé, mais également parlé tout haut.

« Mon Dieu, je suis déjà comme elle ! », pensai-je. Mon esprit n’était-il pas aussi incessamment actif que le sien ? Les différences entre nous étaient minimes. Alors que l’émotion
principale sous-jacente à sa pensée semblait être la colère, il
s’agissait dans mon cas de l’anxiété. Elle pensait tout haut. Je pensais tout bas (en général). Si elle était folle, alors tout le monde l’était aussi, moi y compris. Ce n’était qu’une question de degré.

Pendant un bref instant, je pus me détacher de mon propre
mental, m’en tenir en retrait et le voir tel qu’il était à partir d’une perspective plus profonde. Il y eut un bref basculement de la pensée à la conscience. J’étais encore dans les toilettes des hommes, mais seul, à me regarder dans le miroir. Au moment où il y eut ce recul, ce détachement de mon mental, j’éclatai de rire.

On m’aurait peut-être traité de fou, mais ce rire était celui de la santé mentale, celui du bouddha au gros ventre. Mais ce ne fut qu’un aperçu fugitif, rapidement oublié. Je passai les trois années suivantes dans l’anxiété et la dépression, complètement identifié à mon mental. Il me fallut me rendre près du suicide pour que cette conscience revienne.

Cette fois-là, ce fut beaucoup plus qu’un petit aperçu puisque je fus irrémédiablement libéré de la pensée compulsive et du faux « je » fabriqué par l’ego.

Non seulement cet incident me permit d’avoir un premier
aperçu de la conscience, mais il sema le premier doute dans mon esprit quant à l’absolue validité de l’intellect humain.

Quelques mois plus tard, quelque chose de tragique se produisit, qui accentua ce doute. Un lundi matin, alors que nous étions dans la salle où nous devions assister au cours d’un professeur dont j’admirais beaucoup l’esprit, on nous annonça qu’il s’était suicidé d’une balle dans la tête au cours de la fin de semaine précédente.

Je restai stupéfait. C’était un professeur fort respecté qui semblait détenir les réponses à toutes les questions. À cette époque cependant, je n’étais pas conscient du fait qu’autre chose pouvait remplacer la pensée. Je ne réalisais pas encore que la pensée n’était qu’un infime aspect de la conscience que nous sommes et je ne savais rien de l’ego. Alors que dire de le voir chez moi !

Eckhart Tolle . ( Extrait du livre : Nouvelle terre: L'avènement de la conscience humaine.)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Jade2
Admin
Admin
Jade2

Féminin
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 11/12/2006

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Lun 30 Sep 2019 - 18:47

Quel extrait Mili!!!

Il y a déjà dans un premier temps le fait de juger l'autre sans connaitre les tenants et aboutissants, très intéressant son raisonnement...Prendre du recul par rapport au mental, il a raison...
L'exemple du suicide est triste, et oui... Il y a une vague de suicide chez les enseignants, la petite voix dans la tête peut être comme dans walt disney , le petit diable d'un côté et le petit ange de l'autre....
Pas évident de ne pas écouter ces voix...

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) 327977




"L'amour est la clef" Invité "

Invité Là où règnent force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance, peur, doute... 
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Mar 1 Oct 2019 - 15:43

Plutôt que de ne pas les écouter, je dirai de les harmoniser en s'apaisant dans le lâcher-prise.

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) 004


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
josy
modérateur
modérateur
josy

Féminin
Localisation : LES LANDES
Emploi : puericultrice
Date d'inscription : 05/04/2009

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Mar 1 Oct 2019 - 17:02

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) 3430030222  Mili

Le lâcher prise n 'est pas toujours facile , le yoga , la méditation  , la musique, les ballades en forêt sont de bons  supports pour nous aider à y  parvenir ... La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) 3969171914


Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges.
Gibran Khalil [

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Dania
modérateur
modérateur
Dania

Féminin
Localisation : à la campagne!
Emploi : retraitée
Date d'inscription : 04/02/2014

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Mar 1 Oct 2019 - 21:07

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) 3430030222 Mili


La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête  (William Arthur Ward)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Mer 2 Oct 2019 - 16:15

Oui Josy, ce sont des supports de l'apaisement. Il y a aussi l'apprentissage de qui est "Dieu", comment l'appréhendons-nous. Pour faire confiance il est bon de savoir à qui, ça aide. Souvent méditer simplement en s'ouvrant à Lui.

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) 004


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
josy
modérateur
modérateur
josy

Féminin
Localisation : LES LANDES
Emploi : puericultrice
Date d'inscription : 05/04/2009

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Mer 2 Oct 2019 - 16:17

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) 652659388


Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges.
Gibran Khalil [

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Maria
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Maria

Féminin
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 20/02/2012

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Mer 2 Oct 2019 - 19:04

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) 576941
Revenir en haut Aller en bas
Julia maria
Astre
Astre
Julia maria

Féminin
Localisation : 43
Date d'inscription : 10/07/2016

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Ven 4 Oct 2019 - 16:02

un texte plein de prises de conscience, merci MILI
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin
Date d'inscription : 12/08/2005

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1Sam 5 Oct 2019 - 15:38

La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) 004


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Empty
MessageSujet: Re: La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)   La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle) Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite voix dans la tête (Eckhart Tolle)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Messages reçus :: A la une-
Répondre au sujetSauter vers: